Je suis qui je suis, portraits hors champ

Atelier, Documentaire |

Tissage malien

Aïcha, Nasser et Himène racontent comment ils fabriquent leur identité, une identité aux multiples facettes, mouvante au fil du temps. Vivante, quoi. Cette création sonore est le fruit d’un atelier de co-création avec un groupe de six jeunes issus de l’immigration, encadré par l’association nantaise Tissé-Métisse.

Aïcha passe beaucoup de temps  avec ses amies, Nasser s’épanouit dans la danse et Himène s’investit dans de nombreuses actions associatives.  Ca c’est la face visible, celle par laquelle ils nous accueillent. Ils ont aussi leur face privée, pas forcément cachée, mais plus discrète. Himène, Nasser et Aïcha ont accepté de nous emmener dans un lieu plus intime où chacun s’est raconté à un autre jeune de quartier populaire, également issu de l’immigration. Ainsi Aïcha est-elle interrogée par Charef, Nasser par Vivian et Himène par Carine.

Cette série de portraits a été réalisée dans le cadre d’une action menée par Tissé Métisse : « 2ème /3ème génération, Nantais toujours venus d’ailleurs ? ».

L’atelier s’est déroulé sur plusieurs mois. La motivation et l’envie de s’exprimer mais aussi d’écouter ce que d’autres avaient à dire sur la question de la place des jeunes issus de l’immigration en France, tout ça est resté bien vif tout au long du projet. Les échanges avec Aïcha, Himène, Nasser, Charef, Carine et Nasser ont été très intenses, étonnants et, personnellement, me questionnent encore aujourd’hui.

A l’écoute : Portrait d’Himène, par Carine – Durée 12’58

Une réponse à Je suis qui je suis, portraits hors champ

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.