Super-héros sans Super-pouvoir, Vœux 2018

Création, Multimédia, Voeux sonores du Sonographe |

Photo de classe CME Ecole St-Pierre de Teillé (44). Projet MILLE ET UN VISAGES avec le Sonographe.

En guise de vœux sonores cette année, le teaser des Photos de classes de Super-héros sans super pouvoir.

Le projet MILLE ET UN VISAGES m’emmène cette année dans le Pays d’Ancenis, à la rencontre de héros ordinaires. A Teillé, j’ai déjà pu rencontrer des vrais super-héros! Ok, ceux-là ne savent ni voler dans les airs, ni grimper le long de la Tour Montparnasse, ni soulever un immeuble. Non, ils mesurent moins d’1,50 m, aiment beaucoup jouer et rient très fort.

Ils ont entre 9 et 10 ans et font partie des classes de Gildas (école Saint-Pierre) et de Christelle (école Jacques Demy). J’ai passé une semaine avec eux en décembre, entre la salle de théâtre et la bibliothèque de l’école Saint-Pierre (merci Gildas!). Une semaine à réfléchir sur ce que c’est qu’un héros sans super pouvoir et à s’interroger sur ce que chacun avait pu accomplir comme action héroïque dans sa courte vie. He bien, nous n’avons pas été déçus. Nous avions à faire à deux classes d’authentiques héros!

Une fois les témoignages enregistrés, nous avons créé les ambiances sonores pour chaque témoignage. Claudie, l’intervenante musique, nous a été d’une aide très précieuse!

Les deux photos de classes sonores seront à découvrir les 24 et 25 mai au théâtre d’Ancenis lors des journées de restitution du projet MILLE ET UN VISAGES.

En attendant,  je vous envoie ces vœux sonores, dans un esprit plus Colibris que Marvel…

Très bonne année à tous et, en 2018, continuez à écouter le Sonographe!

Photo : les élèves de l’école Saint-Pierre // Musique : les élèves de l’école Jacques Demy, sous la direction de Claudie.

A l’écoute : Super-héros sans super pouvoir- 4’20


Une réponse à Super-héros sans Super-pouvoir, Vœux 2018

  1. Ornella dit :

    Chère Sonographe,

    Tes voeux agissent chez moi comme un écho à cet automne 2017, durant lequel, je ne saurais dire pourquoi, j’ai passé beaucoup de temps à regarder des Marvel, presque en cachette, quand ma chère et tendre n’était pas là. Je croyais que c’était pour faire la conversation à mon voisin Tom quand nous allons à la boxe (il adore les Marvel, et surtout jouer au super héros quand on s’entraîne). Mais en fait, je me rends compte que je cherchais aussi à y croire, pour trouver l’énergie de sauver le monde. Alors que c’est aujourd’hui en cueillant les petits actes d’héroïsme ordinaire que je la trouve cette énergie.

    Ce samedi avec des jeunes en concertation pour imaginer le quartier dans 5 ans, ce mardi avec des habitants qui discutent d’installer des jardins partagés… Sans super pouvoir, quand on s’applique juste à regarder mieux, on est vite touché par ce que les autres font pour le commun, et rempli d’envie de mettre la main à la pâte.

    Merci pour cette belle résonance.

    Je te souhaite une année merveilleuse.

    Bisous,

    Ornella

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *