#CollectionSonore_Morellet, carte postale sonore

Atelier, Création, Multimédia, Non classé |

Découvrez les œuvres de l’artiste contemporain François Morellet avec vos oreilles!

Aborder l’art visuel avec ses oreilles, voici le pari du Sonographe en collaboration avec les Musées de Cholet ! Une première expérience a été tentée fin 2017 avec un groupe de jeunes accompagnés par la Mission locale.

Une bonne dizaine de jeunes femmes et hommes a bien voulu participer à l’expérience. Leur mission : exprimer avec des mots et des sons leurs impressions sur les œuvres exposées dans la salle entièrement consacrée à l’artiste contemporain choletais François Morellet, pour en faire une carte postale sonore.

Certains jeunes connaissaient déjà le Musée d’art et d’histoire, d’autres n’y avaient jamais mis les pieds. Pas grave, Emmanuelle Brebion, médiatrice culturelle, les mène à la salle Morellet et leur raconte qui est l’artiste et les principes de son travail. Chacun y va de son commentaire, les tableaux et installations du plasticien laissant rarement indifférents. Une fois les toutes premières impressions passées, je les invite à faire plusieurs fois le tour des œuvres en observant les effets quelles produisent sur eux (sensations, émotions, pensées).

Puis on se rend dans une salle, au calme, où j’ai disposé toute une collection d’objets de bruitages : des feuilles en plastique, une taie d’oreille, un plateau en métal, des pièces dans un bocal, une boîte à musique, etc. A partir de ces objets et de toutes les possibilités que leur offrent leur corps et leur environnement, je les invite à exprimer en sons ce qu’ils ont vécu sous l’influence de Morellet.

Nous enregistrons les propositions sonores et des bouts de phrases. La plupart des participants sont inspirés. Même quand les propositions semblent décalées, elles sont pourtant toujours sincères. Pendant cet atelier de création collective, on se lance pour proposer son idée et la réaliser, on écoute avec attention, on rit aussi beaucoup. Une complicité s’installe entre le groupe et moi, et au sein des jeunes eux-mêmes (ils se connaissent depuis la veille seulement!).

Nous nous retrouvons quelques jours après pour qu’ils découvrent mon prémontage  et nous peaufinons le mixage collectivement. Cette étape est importante pour comprendre ce qui est fait de la matière et comment passer des idées individuelles à une œuvre collective. Je peux leur expliquer mes choix de montage, ils peuvent réagir, faire évoluer le projet.

A la fin, nous nous quittons heureux de cette expérience commune. Je me demande aujourd’hui ce qui leur en reste mais suis persuadée que désormais, si on leur parle de François Morellet, ils ont des choses à dire!

Une pensée pour Carole Ventresque, médiatrice au musée sans qui ce projet n’aurait pas vu le jour…

A l’écoute : #CollectionSonore_Morellet- 1’42


Les commentaires sont fermés.